Vous avez un projet, nous le mettons en lumière
Nos prestations technique

 


La sécurité des personnes



Le meilleur moyen de protéger les personnes est, en premier lieux, d'identifier les risques


Il sera ensuite plus facile de mettre en place des moyens de prévention, et de sensibiliser le personnel aux risques liés à leur activité.
A chaque type d'activité, un employeur, se doit de pourvoir à la sécurité et à la protection du salarié qu'il a sous son autorité.

Le Code du travail insiste bien sur le fait que chaque fois que c'est possible, la protection collective est préférable à la protection individuelle ; par exemple pour les travaux en hauteur, préférer la présence d'une rambarde au port de harnais. Il insiste également sur la minimisation des contraintes pour le travailleur : un EPI ne doit être imposé que lorsque son port est nécessaire.

Document unique

Le document unique permet de lister et hiérarchiser les risques pouvant nuire à la sécurité de tout salarié et de préconiser des actions visant à réduire ces risques voire les supprimer. Ce document doit faire l'objet de réévaluations régulières (au moins une fois par an), et à chaque fois qu'une unité de travail a été modifiée.

Mais le document unique n'est que la partie visible de l'iceberg. En effet, ce n'est pas seulement un document obligatoire mais une gestion nécessaire de la prévention des risques pour éviter des surcoûts pour la sécurité sociale et l'entrepreneur.

L'intérêt du document unique est de permettre de définir un programme d'actions de prévention découlant directement des analyses et évaluations qui auront été effectuées. L'objectif principal est de réduire les accidents du travail et les maladies professionnelles.

Prévention

La prévention des accidents du travail suit trois grands principes :

  • prendre des mesures de prévention c'est à dire au sens strict supprimer le danger ou facteur de risque ;
  • prendre des mesures de protection collective interposer entre le danger et les personnes exposées un éléments les protégeant contre les dommages
  • prendre des mesures de protection individuelle

Cet ordre d'énonciation correspond à une logique qui doit être respectée. La priorité va à la suppression de la source du danger (la caractéristique d'un situation susceptible de produire un dommage : la chaleur , la hauteur , la toxicité etc...).

A défaut , on mettra en place des protections collectives protégeant l'ensemble des personnes exposées contre les conséquences de la réalisation de l'évènement dangereux , A défaut encore on fournira aux travailleurs des protections individuelles ( EPI) adaptées en veillant à leur utilisation effective. Par exemple :

On évitera de travailler en hauteur lorsque ce n'est pas indispensable

Lorsqu'il est impossible de faire autrement on mettra en place des gardes corps , des filets etc... assurant une protection collective

Lorsqu'il est impossible de mettre en place ces protections collectives on fournira aux travailleurs des équipements de protection individuelles , par exemple un harnais muni d'un longe, d'un absorbeur de chocs et en veillant à ce qu'il existe un point d'ancrage suffisamment résistant.

équipement de protection individuelle

Un (EPI) est une protection concernant un individu contre un risque donné, et selon l'activité qu'il sera amené à exercer. D'une manière générale, l'ensemble du corps peut et doit être protégé.
Selon les pays, la législation peut imposer le port d'un EPI pour certaines activités:

  • port d'un casque,                                                      
  • port de chaussures de sécurité
  • port de gants,
  • port de lunettes
  • port de protections auditives
  • port de harnais et ligne de vie

Pour être efficace, un EPI doit être porté. Cela signifie qu'il doit être bien toléré par les utilisateurs et ne pas gêner la réalisation de la tâche, et que ceux-ci doivent être sensibilisé à son intérêt.

Chaussure de sécurité
Il existe des chaussures de sécurité conçues pour protéger les pieds contre différents risques de nature électrique, chimique, mécanique, thermique, etc. Elles doivent respecter un certain nombre de contraintes selon le domaine d'utilisation :
bout à coquille (métallique, plastique ou composite) s'il y a un risque de chute d'objet lourd ;
semelle renforcée de matériau anti-perforation (métal ou composite) s'il y a un risque de présence de copeau métalliques ;
résistance au feu, à la chaleur si nécessaire ;
semelle anti-dérapage s'il y a un risque d'épandage d'huile, pétrole, etc. ;
protection du dessus du pied et éventuellement de la cheville voir du mollet (bottes, rangers) contre les coupures ;
maintien éventuel de la cheville (risque d'entorses) ;
etc.


Harnais
Le harnais est un équipement permettant à une personne de s'attacher. Il se compose de sangles cousues qui viennent enserrer le bassin et le torse de la personne. Lorsque les sangles n'enserrent que le bassin, on parle de baudrier.
Il s'agit en général d'un équipement de protection individuelle (EPI), qui permet de prévenir la chute : la personne est ainsi reliée à une corde ou ligne de vie.

Gants de travail
Les gants constituent un équipement de protection individuelle indispensable dans de nombreux domaines (le port des gants étant parfois obligatoire en France selon le code du travail) :
Gants de manutention, pour protéger les mains contre l'abrasion ou l'écrasement, souvent en cuir épais.
Gants de protection thermique pour les personnes travaillant dans la chaleur (Pompiers, métallurgistes, soudeurs)
Gants de protection contre les produits chimiques ou biologiques
Gants de protection contre les coupures




La sécurité est une obligation, c'est notre priorité !


 
  •  
  •